Réseau Francophone de Soins Palliatifs Pédiatriques

Famille - LE TEMPS DU DEUIL



  • Repères dans un quotidien bouleversé
ci-dessous
  • Une aide précieuse : le groupe d’entraide pour parents en deuil
ci-dessous

Repères dans un quotidien bouleversé

Photo : Fanny MATTE (matte.fanny@wanadoo.fr)
Photo : Fanny MATTE (matte.fanny@wanadoo.fr)
La mort d’un enfant est une épreuve qui plonge ses parents dans la détresse et la solitude. Elle bouleverse totalement leur vie, celles de leurs autres enfants et de leur famille au sens large. Elle touche aussi leur entourage, les instituteurs et professeurs de leur enfant, ses copains et leurs parents.
Les repères qui permettaient d’organiser la vie « d’avant » ne fonctionnent plus dans cet « après » si déroutant.
Vous allez souvent être invités par votre entourage à entamer un« travail de deuil » pour « faire votre deuil ». Pour le moment, ceci ne recouvre aucune réalité pour vous. Qu’est-ce que cela veut dire ?

Que signifie « Faire son deuil » ?
Cela signifie d’abord de vous donner du TEMPS. La confrontation avec la souffrance de l’absence est d’une rare violence au début du deuil. Elle déchire les parents et leur demande beaucoup d’énergie. Ils disent que cela ressemble à l’ascension de l’Himalaya à recommencer tous les matins.
Par ailleurs, vous allez petit à petit découvrir vos besoins, ce qui vous aide et ce qui vous empêche d’avancer. Personne ne peut décider à votre place de ce qui est bon pour vous pendant cette période.
Chacun et chacune de vous utilise des moyens différents en fonction de son histoire de vie, de son tempérament, de sa personnalité, et de son contexte de vie.

Se faire aider
Pour traverser cette souffrance indicible, il n’est pas anormal d’avoir besoin d’aide. Vous pouvez avoir recours à celle de votre médecin généraliste, celle d’un ou une psychologue, celle d’une association d’accompagnement du deuil, mais aussi tout simplement celle de vos amis ou de votre famille. (tout en gardant à l’esprit que ces derniers sont aussi en souffrance, quoique différemment de vous, à cause de la mort de votre enfant et que, pour cette raison,ils ne sont pas toujours les mieux placés pour vous aider).
La liste des associations auprès desquelles vous pourrez trouver une oreille pour votre souffrance se trouve dans la rubrique « Où trouver de l’aide ? ».
Les parents qui ont perdu un bébé, au cours de la grossesse, à la naissance ou dans ses premiers temps de vie, pourront y trouver également des associations spécifiques accompagnant le deuil périnatal.

Une aide précieuse : le groupe d’entraide pour parents en deuil

Vous avez parfois le sentiment que les personnes qui vous entourent ne peuvent pas comprendre ce que vous vivez ni les sentiments que vous éprouvez ?
Le groupe d’entraide est un espace de partage, d’écoute, de questionnement et d’échanges sur ce que chacun vit. Il permet aux personnes présentes d’entrer dans le processus de deuil, d’aider, ou d’être aidées par d’autres personnes en deuil. Ces échanges brisent l’isolement. Ils créent un sentiment d’appartenance et retissent les liens sociaux entre les participants. Chaque participant peut y faire le récit de son histoire comme il le souhaite et à son rythme. Il peut être écouté dans sa détresse et dans son impuissance. Il peut également mettre des mots sur sa souffrance.

Voir le site : http://www.apprivoiserlabsence.com/-Groupe-d-entraide- -


Annick et Patrice Ernoult

 
 
Réseau Francophone de Soins Palliatifs Pédiatriques
©RFSPP 2010, tous droits réservés, contact@pediatriepalliative.org